: 01 40 67 10 10             : Nous écrire

Consutation type

La consultation initiale est primordiale. Elle déterminera si vous êtes apte à suivre un programme d’épilation laser.

Points clés de cette consultation initiale :

(prévoir entre 30 et 60 minutes)

1-     Vous remplissez un questionnaire sur votre état de santé, médicaments en cours, antécédents médicaux, réaction de votre peau au soleil.

2-     Evaluation par le médecin lasériste de votre détermination et analyse de votre peau.

3-     Passage dans la salle laser, pose de lunettes de protection.

4-     Test cutané sur une petite surface,

5-     Si le test est positif, que l’analyse médicale est concluante : un devis vous est remis si le coût global du programme dépasse 300 Є.

6-     Un consentement éclairé vous est remis. Vous devez le signer et le remettre au médecin. Deux cas de figure :

a)      Le montant du devis est inférieur à 300 Є : vous pouvez choisir d’effectuer votre première séance immédiatement.

b)     Le montant du devis est supérieur à 300 Є, vous avez 14 jours de délai de réflexion.  Vous avez le pouvoir de réduire ce délai si vous le souhaitez, vous devrez le mentionner sur votre consentement.

7-     Le centre laser vous remet une enveloppe timbrée qui lui est adressée pour que vous retourniez le consentement éclairé après l’avoir lu chez vous.

8-     Le centre laser vous remet une copie du devis, en général il vous demande de le signer.

9-     Vous prenez rendez-vous pour votre première séance. Prévoir deux semaines à l’avance (de toute façon c’est le délai de réflexion !). Les patients avisés prennent leur série de séances d’un coup, comme ça il n’y a pas de surprise. En effet, les centres d’excellence sont pris d’assaut et, entre janvier et juin, c’est souvent dur de trouver de la place aux bonnes heures.

10-   En général, cette consultation initiale est effectuée gracieusement. Dans certains cas, si cette consultation a débouché sur un examen médical classique, il arrive qu’une consultation classique soit facturée au patient. Le médecin devrait donc clairement indiquer où s’arrête la prestation esthétique et où commence la consultation médicale si celle-ci doit avoir lieu. Une prescription peut vous être remise, votre pharmacien vous remettra alors les médicaments.

11-   Les actes à visée esthétique ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.