: 01 40 67 10 10             : Nous écrire

Le laser et les offres « Groupon »

Début 2011, plusieurs offres promotionnelles d’achats groupés de programmes d’épilation au laser ont été proposés en France. Plusieurs centres lasers ont, par l’intermédiaire de sites comme Groupon, participé et vendu ces programmes offrant des ristournes de 50 à 70%.

L’utilisation des lasers « médicaux » en France est, comme leur nom l’indique, réservée aux médecins. Ceci pour des raisons de sécurité pour les patients. Ces lasers, très puissants, nécessitent une formation poussée, reposant sur des diplômes universitaires post-doctoraux. Parfois ces lasers sont utilisés par des infirmières, et/ou des techniciens laséristes formés et supervisés par les médecins responsables/propriétaires des centres lasers.

Les séances de laser, qu’elles soient en épilation, en correction oculaire ou bien en traitement vasculaire, ont été, sont, et seront toujours considérées comme des soins médicaux, effectués en centre laser « médical » par des médecins ou leurs assistants. Sur ce point, les offres de type Groupon franchissent la ligne jaune sur le plan légal et déontologique.

En effet, si ces offres arrivent sur le marché et transforme les actes médicaux en propositions commerciales, les médecins se trouvent dans l’illégalité et mettent leur licence de praticien en danger de radiation. Si aujourd’hui des soins d’épilation au laser sont proposées sur Groupon, demain, ce seront les prothèses mammaires et après demain les transplantations cardiaques ! DANGER ! La médecine même esthétique n’est pas un acte financier ni commercial. Le code de déontologie médical, sur lequel le Conseil National de l’Ordre des Médecins veille scrupuleusement, est sans équivoque sur ce principe.

A ce sujet, le 26 août 2011, à la suite de la proposition sur Groupon France, justement, de pratiquer des augmentations mammaires à 50% inférieur prix normal dans une clinique Belge a suscité une vive réaction de l’Ordre des Médecins : « une clinique (ou un centre médical, ou un médecin) n’a pas le droit de faire ce type de promotion de prix, purement commerciale et financière, sur des actes médicaux » a indiqué son secrétaire Général. « La médecine esthétique n’est pas un commerce » a-t-il ajouté.

Depuis le printemps 2012, des offres Groupon faites par des centres dans l'illégalité, sont proposées aux "clients" sans que le nom du centre ne soit révélé. Il ne le devient que lorsque "l'achat" a été validé. Cette pratique mérite qu'on s'y attarde un peu. Tout d'abord, le fait que le nom du centre ne soit pas révélé avant l'achat est une dissimulation (et puis c'est très louche), ensuite le soin médical est "vendu" par un tiers qui n'a pas le droit de vendre un tel soin par internet. Groupon perçoit les "honoraires" ce qui est contraire à la loi. Donc tout patient qui achète des soins médicaux sur Groupon par internet ne peut en aucune façon être couvert par une assurance en responsabilité professionnelle si il ou elle lui arrive une problème lors de son traitement. Donc si le patient est brûlé ou abîmé, il ou elle ne pourra se retourner contre le centre laser ayant "vendu" par l'intermédiaire de Groupon, le soin médical d'épilation au laser. Puisque le centre n'a pas touché les hinoraires, il n'y a donc aucune relation "médecin-patient" entre l'opérateur et le "client"; ATTENTION DONC!

Par conséquent, vous êtes maintenant informé et toute offre future de soins médicaux sur Groupon ou autre site de ce genre s’expose à de fortes sanctions juridiques et disciplinaires et les patients-clients le font à leurs risques et périls.  Il ne reste plus qu’à proposer des soins non-médicaux comme des soins à la lampe flash, dont on connaît le peu d’efficacité, sur les sites d'achats groupés.

Le bon vieux proverbe "si c'est vraiment trop beau pour être vrai, c'est que ça l'est probablement" est içi tout à fait adapté! Ouvrez l'oeil et le bon!